Castelreng du Cougain

Moments de vie d'un personnage médiéval fantaisiste

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Sudiste à Tours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
castelreng
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Un Sudiste à Tours   Mar 11 Avr - 15:57

Février 1465








          Les jours filent sans que parfois  on  ne s'en rende compte.







Entre les heures qu'il passe à l'université et celles où il se trouve au Conseil, il lui restait tout juste assez de temps pour vérifier que sa charpenterie tourne comme  il faut, gérer à distance ses terres et passer du temps avec sa famille.

Parfois il lui était bien difficile de parvenir à trouver un moment suffisamment à passer avec sa benjamine.
Peut-être était-ce la raison pour laquelle il lui proposa de l'aider à  préparer ce qu'il aurait besoin pour les joutes qui se dérouleraient d'ici deux jours.

Tout était en fait déjà apprêté, il ne restait guère en fait que de sortir les charriots contenant la tente  et son ameublement. Ne restait que l'armure et les lances qui pour l'une passait obligatoirement par la case forgeron avant empaquetage et pour les autres par la charpenterie où elles étaient fabriquées et embellies.

On imagine facilement que c'est à la dernière étape que le père avait songé en  impliquant sa fille de 6 ans dans la préparation de tout cet attirail.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
castelreng
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Un Sudiste à Tours   Mar 11 Avr - 15:58

Floriabel a écrit:
Avançant cote à cote pour se rendre tranquillement à la charpenterie,  Père et  moi on n'arête pas de parler.

Lui s'efforçant au mieux de répondre à toutes mes questions. Je ne cache pas la joie qui est mienne d'avoir mon Papa pour moi toute seule.C'est pas souvent ou alors c'est jamais bien longtemps. Aujourd'hui  il est rien que à moi ! 
 
Je lui tend ma main que tout naturellement il cache dans la sienne, et je me retiens plus de lui  lancer des regards d'adoration. Parce que mon papa je  l'aime fort ! 


Et je  pourrais rester avec toi tous le temps ?


Tout le temps qu'il nous faudra pour tout préparer Oc*

Et Charbon pourra venir aussi ?

Pour le peu que tu me promettes que tu le surveilleras Oc

 Et je pourrais aussi choisir les couleurs des lances c'est vrai ?


Tant qu'elles ne sont pas roses tu pourras Oc

C'est très beau pourtant le rose  Papa, même Morphée elle aime  bien  et Kali et même Heaven aussi  puisque Kali elle en a du rose !

Tu sais  ma Chérie tout ne peut pour autant être rose.. et puis le rose c'est réservé aux filles... Princesse...je ne suis pas une fille n'est-ce pas ?

Je ris alors aux éclats et m'arrête de marcher ce qui force papa à faire pareil et je relève la tête pour bien lui regarder dans les yeux.Comme il fait avec moi quand il dit des choses très très sérieuses qu'il faut bien bien écouter.

Mais  comme c'est moi qui choisis les couleurs et que je suis une fille je peux le rose..

Cette fois c'est au tour de mon père de se mettre à rire et quand je le vois secouer la tête, je  me demande si  il voudra bien quand même. Parce que  des lances avec du rose et de l'or c'est trop trop beau !



[hrp] Oc = Oui[/hrp]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
castelreng
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Un Sudiste à Tours   Mar 11 Avr - 15:59

Castelreng a écrit:
La charpenterie fut vite devant eux et la large porte de la bâtisse en était grande ouverte. Déjà  une agréable odeur de bois se faisait sentir  et coups de scies et de marteaux se faisaient entendre.
Lorsque père et fille  franchirent le seuil de cette petite entreprise, Gaston, le chef s'empressa de venir  à eux et les salua comme  il se doit.


Bien le bon jour Votre Grandeur et à vous aussi Damoiselle.
Bonjorn Gaston..
Bonjorn mestre Gaston..

Un regard circulaire afin de voir ce qui était en cour d'assemblement, le Cougain ne manqua pas de remarquer les lances qui ne restaient à mettre en peinture. Un sourire étira alors ses lèvres quand il se pencha vers sa fille pour lui dire.

Vois tu  Floriabel.... Va donc faire le choix des couleurs comme nous en avons convenu en venant Chérie. Fais attention où tu mets les pieds et de ne pas déranger. Je vais pendant ce temps  m'entretenir des commandes avec  Gaston dans le bureau. Tu n'auras que de venir me rejoindre quand tu en auras terminé.

Le sourire que lui fit alors sa fille lui alla droit au coeur tant il était émerveillé. Il lui caressa tendrement la joue et la laissa aller rejoindre le jeune Guillaume qui avait tâche de finir ces lances  pour les faire partir ensuite sur le campement pour les jeux qui commenceraient le lendemain. Autant dire que le temps était quelque peu compté.

Prenant ensuite la direction du  bureau, il écouta amusé  le début de blabla de sa fille qui disparu dès qu'il fut dans la petite pièce.


Alors  mon brave Gaston, voyons voir ces fabrications en cour ...

Nous  sommes à faire des cadres car nous avons, comme vous le savez, reçu un beau stock de toiles. Le marché aura de beaux portraits du Comte Raymond.
Point trop tout de même Gaston.
Non, non ne vous en faites pas. 
Durant les prochains jours nous allons devoir refaire notre stock de planches, ensuite nous aurons les coudées libres pour faire de petits meubles.

Fort bien, nous verrons à ce moment là...
Et bien évidemment nous vous avons fait de belles lances de les plus beau frène, comme vous avez pu voir en arrivant.
Elles sont forts belles en effet et vous en avait fait en suffisance comme je vous l'avais demander.
S'il advenait qu'elles ne  puissent toutes être peintes pour demain, ce n'est pas grave... Comptez qu'il nous en faudra 6 par jour  tant que nous serons en lice.

C'est entendu  Votre Grandeur.

Il regarda ensuite le livre de compte et les deux hommes en discutèrent un moment jusqu'à ce que Floriabel revienne un large sourire aux lèvres.
Sourire que son père lui rendit en se levant.
Annonçant là qu'il était temps de faire chemin inverse  puisque tout était en ordre là...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
castelreng
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Un Sudiste à Tours   Mar 11 Avr - 15:59

Floriabel a écrit:
Dès que j'entre je  ne vois que les lances. Je ne pensais pas qu'elles étaient aussi grandes et je me dis que ce doit être lourd à porter.
Mon Papa c'est le plus fort !

Alors quand il me dit que je peux aller dire au garçon Guillaume ce qu'il faudra comme  couleur, je lui fait le  plus  mer-veilleux des sourires. Oui je les imagine déjà dans leur belles  couleurs ces grandes lances !

Oc Papa je ferais tout comme on a dit et bien attention, je te promets.

Je m'attarde pas, et je fonce droit sur le Guillaume qui a déjà dans la main un pot de peinture. Je fais quand meme attention comme j'ai promis même si je me retrouve à devoir dire un 

ho Pèrdon Mestre...
et un
oupss.....

Mais  j'oublie vite une fois que je me retrouve devant le garçon.
Il est un peu plus vieux que moi  mais  pas trop et il fait celui qui m'a pas vu. Le vilain.
Il me laisse pas  le choix, tant pis  pour lui ! 
Alors  je me redresse fort comme  pour me grandir et je relève le menton, bien haut. Je Suis fille de Comte, il va voir le garçon !

Je regarde qu'il est a tremper un pinceau dans du noir et je  lui dis.

Nous ne voulons pas de noir pour les lances de notre père !

 Et alors  il me regarde comme si j'étais bête. Le vilain !  Et il ose me répondre.
 

Mais damoiselle, les lances de sa Grandeur sont toujours peintes en noire ! Noire Or et Argent. Toujours !

Et bien là elles ne le seront pas je dis ! Je place alors mes deux mains sur mes cotés comme j'ai vu faire des fois Heaven, puis comme elle  et papa je fronce les yeux et je réplique 

Parce que Père m'a dit que c'est moi qui choisis les couleurs. Range ton noir je veux du  blanc. Du haut en bas.... et du rose !
 
Du... Rose... mais..... 

Oc  !! Père est d'accord alors tu as pas à discuter.

Le garçon semble un peu perdu, il regarde à droite et à gauche mais  je vois  pas que c'est pour en fait demander avis aux hommes qui sont là. Je suis pas encore assez grande pour remarquer ce genre de chose, alors quand il me dit..
 

Bien, ce sera blanc et rose puisque Sa Grandeur  est d'accord.

Je fais comme  papa, je  hoche la tête d'un coup et dis fièrement.

Merci mon brave ! Et pas trop clair  le rose, faut un rose comme les flamants roses de Marseillan.

Mais quand je vois la tête qu'il me fait quand je lui dis ça, là, je comprends qu'il sais pas ce que c'est un flamant rose.
Forcement ici y'en a pas ! Je finis pas hausser les épaules parce que du coup je peux rien faire  pour lui.
Si ce n'est de redire

Rose quoi !

Et de faire demi- tour pour rejoindre papa, le sourire éclatant car j'ai  l'impression que là j'ai fait tout bien comme font les grands ! 

Quand je me retrouve dans le bureau, Père est juste à refermer un grand livre. Je vais à lui alors qu'il se lève. Il en a terminé, et je peux pas arrêter de sourire tellement je suis contente de moi. Lorsque Papa me regarde tout content je  lui offre ma main.

A bientôt mestre Gaston dis-je ensuite en sortant.

Une fois dehors je relève la tête pour regarde mon père et je dis.

Elles vont etre les plus belles tes lances papa !

Et il se contente juste de me répondre gentiment


Je n'en doute pas Princesse ..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Sudiste à Tours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Sudiste à Tours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demande conseille hornet prend des tours
» Campagne EMPIRE PLANETAIRE sur Tours
» OutRun2 SP - Special Tours
» Crom-A-Gnons IV - 26 & 27 Février 2011 (Tours, 37)
» Les plus hautes tours du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castelreng du Cougain :: Bibliothèque :: Livre 1465-
Sauter vers: