Castelreng du Cougain

Moments de vie d'un personnage médiéval fantaisiste

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre VII :Le baptême d'Oriabel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oriabel
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Chapitre VII :Le baptême d'Oriabel   Sam 17 Jan - 0:33

Zoelie a écrit:
Pendant que Zoélie préparait le certificat de bâptème de dame Clavan, elle vit du coin de son oeil vif, le diacre baronsengir qui lui ramenait les ustensiles nécessaires. Elle sourit et lui jeta sans cesser de s'appliquer à ses écritures :

Reste donc par là, mon ami, je sens que nous allons avoir encore quelque usage pour nos objets sacerdotaux.

Elle leva le certificat de dame Clavan et le déposa aux bons soins d'un enfant de choeur afin d'aller le remettre à la dame.

Oriabel a écrit:
La journée avait été magnifique, froide sommes toutes mais, comme à l'habitude avec sa petite famille, le temps passé en leur compagnie était bénéfique. Oriabel avait dû cependant écourter leur moment de détente extérieur pour se préparer. Aujourd'hui, elle célébrerait un grand pas dans sa vie de citoyenne religieuse, son baptême.

Elle avait pris le temps de se vêtir convenablement, les enfants et elle pendant que Castel faisait de même pour lui. Toute la petite famille enfin prête, ils prirent la direction du temple consacré à ce lieu saint, l'église d'Albi.

Fred et Gala devaient surement les y attendre déjà.Il valait mieux se presser un peu. Elle avait demandé à ce couple d'amis d'officialiser ses vœux en étant leur parrain et marraine. Elle avait beaucoup de chance de les compter parmi ses amis et de là l'importance de les avoir à ses côtés en cette superbe journée. Elle avait aussi la chance de se voir sacrer par nulle autre que leur abbesse Zoélie pour qui elle avait la plus grande estime.

Entrant tous dans l'église, demandant aux enfants de rester sage tout de même, elle vit l'abbesse en train de rédiger des papiers tout au fond et s'avança vers elle tout en retirant son manteau un peu nerveuse.

Nous voilà... j'espère que nous ne sommes pas en retard... Oh Gala et Fred ne sont pas encore arrivés ? Ils ne devraient pas tarder je crois, Gala m'a promis d'être là....

Galaelle a écrit:
Gala revenait de la mess, ou elle avait célébrée sa nouvelle insigne.

Quand Fred énervé l'accueillit avec une houppelande en main et la pressa de se vêtir convenablement.

Quelle sotte, elle avait oublié se jour si important, par chance Fred avait veiller a tout. Elle revêtit donc une tenue de circonstance et partie rapidement au bras de Fred pour l'église. Son amie la belle Oriabel se fessait baptiser.
Ils entraient en se sachant en retard. Gala soupira soulagée en voyant que Bel n'avait pas encore fini d'enlever son manteau. Elle l'a rejoignit.


J'espère que nous ne sommes pas trop tard ?

Castelreng a écrit:
Le grand jour tant attendu du Baptême de son Ange était enfin arrivé. Ce matin là, ils s'étaient tous levé de très bonne heure afin d'être certain de ne pas arriver en retard. Il avait comme il avait put aider à apprêter les enfants et avait ensuite fait de même pour lui. Bel lui ayant demander de l'attendre au salon avec les petits le temps qu'elle se change, il avait donc pris soin d'eux, enfin surtout fait attention qu'ils ne se salissent avant l'heure et quand la porte de la chambre s'ouvrit pour laisser place à la futur Baptisée, Castel resta sans voix.



Elle était belle à en mourir ! Il le lui dit d'ailleurs et c'est plus qu'heureux qu'il conduisit sa Belle et ses enfants à l'église. En chemin, ils craignaient d'arrivée en retard, ils pressèrent donc le pas et lorqu'ils franchirent le seuil c'est avec soulagement qu'ils constatèrent que Gala et Fred étaient juste derrière eux.


Tu t'inquiètes toujours trop vite Mon Coeur, allons saluer notre abbesse, les voilà d'ailleurs....

Aussitôt dit, aussitôt fait, Castel salua Zoélie et alla ensuite prendre place avec les trois petits, sur le banc le plus proche.

[hrp][édit : posté en même temps que toi ljd Gala donc fais des modifs ][/hrp]

Zoelie a écrit:
Zoélie terminait de souffler le sable sur le scel du certificat , lorsque son amie Oriabel se présenta, elle aussi pour son bapteme.
La jeune abbesse lui sourit et fit un petit signe amical aux enfants. Alors qu'elle se levait, la marraine pénétrait dans l'église, vite suivie par messire Castelreng. Monseigneur Zoélie de Guérande, restant sur ses fonctions annexes et cependant bien présentes, le salua d'une inclinaison de la tête. Puis s'adressant à dame Oriabel :


Bien ! Te voila enfin icelieu, ma douce amie. Je suis très contente d'être celle par qui tu pourras, toi aussi, entrer dans la grande communauté qui célèbre le culte du Très Haut.
Comme les deux prophètes, Aristote puis Christos nous l'ont montré, le chemin s'ouvre pour toi.
Nous allons pouvoir commencer.
Es-tu prête ?

Oriabel a écrit:
A peine eu t'elle était terrifiée de ne pas voir son couple d'amis dans les lieux que la porte se réouvrir sur eux. Un sourire charmant sur les lèvres, se retourna face à Zoélie qui lui demandais justement si elle était prête. Elle inspira longuement et lui sourit franchement.

Oui, plus que prête Monseigneur !
Revenir en haut Aller en bas
Oriabel
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre VII :Le baptême d'Oriabel   Sam 17 Jan - 0:35

Baronsengir a écrit:
Un deuxième baptesme allait avoir lieu. Le diacre se tenait prest à assister son abbesse dans la cérémonie. Il sourit à Oriabel et Castelreng lorsqu'ils entrèrent et attendit les instructions de sa commandante en chef.

Zoelie a écrit:
Comme pour toute cérémonie de sacrement, les enfants de choeur avaient fait retentir les cloches. Plusieurs des fidèles habituels avaient à présent emplis l'église pour assister à l'évènement.
L'abbesse d'Albi s'avança juste droit devant l'allée centrale ,non sans avoir jeté un clin d'oeil souriant à son ami le blond :



Bienvenue à tous en notre Eglise du feu d'Albi,

Si nous sommes aujourd’hui réunis, c'est pour accueillir au sein de notre communauté Dame Oriabel. Son entrée dans la grande famille aristotélicienne est un premier pas pour elle. Grâce à celà, son âme pourra prétendre à l'entrée du Paradis et aura accès au monde des Idées.

Commençons par prendre ensemble conscience de la valeur du sacrement du baptême par la lecture de la doctrine de l'amitié Aristotélicienne :

Citation :
"L'Amitié Aristotélicienne" au sens large, qui est une communauté de vie: Par le Baptême chaque baptisé serait introduit dans une union spirituelle en puissance qui serait donc un contact spirituel avec tous les autres baptisés.
Le baptême introduit le fidèle dans une union avec les autres baptisé et une communion avec les Saints.

Le Baptême, ou rite d'entrée dans l'Eglise Aristotélicienne, donne au nouveau croyant les prémisses de l'amitié Aristotélicienne parfaite. Cette amitié est encore en puissance et demande à être développée par un contact avec Dieu dans la prière et les sacrements, et aussi par le témoignage de douceur et de compassion avec les autres.

Le baptême introduit donc dans une famille divine et humaine. Divine car il met en relation avec Dieu. Humaine car il intègre dans la société humaine de l'Eglise Aristotélicienne.

Cette entrée dans la communauté Aristotélicienne, dans la vertu d'Amitié, a été maintes fois développée dans les textes sacrés du Livre des Vertus.

Zoélie se déplaça alors pour monter en chaire et dit :
Ainsi, lorsque le Très Haut réunit toutes les créatures de Sa création et qu'Il leur demanda quel était le sens véritable de la vie, Oane lui répondit ceci :



Citation :
“Tu as certes fait Tes créatures se nourrissant les unes des autres. Il leur faut chasser et tuer pour se nourrir. De même, il leur faut se battre pour défendre sa vie. Mais il n’y a pas de fort ni de faible. Personne ne rabaisse ni ne piétine les autres. Nous sommes tous unis dans la vie et nous sommes tous Tes humbles serviteurs. Car Tu es notre créateur.”

“C’est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d’elles a sa place dans Ta création. Son talent permet à chacune d’elles de la trouver. De ce fait, il n’y a pas de créature préférée de Toi, ô Très Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous t’aimer en retour. Car, sans Toi, nous n’existerions pas. Tu nous a créé alors que rien ne t’y obligeait et nous nous devons de t’aimer pour te remercier de ce geste.”

“Nous sommes certes enchaînées à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour.” Alors Dieu dit: “Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer tes semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes.

Création II: l'Amour

L'abbesse resta un long moment sans parler. Elle voulait que tous ici mesurent le sens de ses paroles et prennent le temps de réfléchir au sens de la cérémonie.
Elle adorait aussi parler d'Oane, ce grand homme, sans qui rien ne serait arrivé pour les créatures humaines.
Elle laissa les gens méditer sur tout ceci encore un moment....

Oriabel a écrit:
Oriabel buvait les paroles, presque hypnotisée par la douce voix de son Abbesse. Lorsqu'elle entendit parler Oane, elle sourit, se souvenant qu'elle avait eu à lire ce passage justement dans ses cours de pastorale. Elle qui s'était épanouie dans la lecture, n'en démontra pas moins son admiration encore une fois lorsqu'elle entendit ce passage.

Elle attendit que leur hôte religieux reprenne la parole pleine de sagesse, nerveuse tout de même, sachant qu'elle fallait maintenant qu'elle se montre digne de ce sacrement dorénavant.

Baronsengir a écrit:
Il sourit en retour à l'abbesse et suivit pieusement la cérémonie. Les visages dans l'assemblée étaient heureux et attentifs. Un baptesme, l'entrée dans la grande famille aristotélicienne, c'était toujours un grand moment d'émotion. Il se souvint de son propre parcours quand il entendit l'histoire d'Oane. Il ne regrettait pas sa décision de rejoindre l'Eglise. Après un signe de teste de sa supérieure, il s'avança.

Dame Oriabel et vous tous, suivez moi je vous en prie, pour la suite de la cérémonie.

Il les mena d'un pas solennel vers les fonds baptismaux, où il attendit que la maistresse des lieux reprenne la main.


Castelreng a écrit:
Castel qui parvenait à tenir les enfant tranquilles, suivait la cérémonie avec grande attention. Il pouvait ressentir la nervosité de sa douce, en souria au passage, se disant que ce moment était des plus important dans sa vie et qu'elle en trouverait un grand réconfort ensuite.

L'extrait du livre des vertus plongèrent les trois petits dans une attention sans borne, buvant les paroles de l'abbesse comme ils le faisait pour l'histoire que leur conte leur mère le soir au coucher. Pour Castel, il en allait presque de même, il adorait l'histoire d'Orane.

Fredmalkav a écrit:
Fred arriva au bras de Gala dans l'église, fier et heureux de devenir le parrain d'une si chère amie. Il adressa un grand sourire à ses deux amis et leurs bambins et inclina respectueusement la tête pour saluer Zoelie et Baronsengir. Après avoir enlevé sa lourde cape, et aidé son épouse à retirer son manteau, juste avant que les cloches ne retentissent. Il écouta le prêche de Zoelie avec attention et aux parole du diacre, il le suivit quelques pas derrière sa future filleule. Un large sourire illuminant son visage
Revenir en haut Aller en bas
Oriabel
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre VII :Le baptême d'Oriabel   Sam 17 Jan - 0:37

Zoelie a écrit:
Zoélie fermait la marche qui conduisait tout ce petit monde près des fonds baptismaux. Une fois tout le monde disponible et à l'écoute, elle se tourna vers Oriabel et vers sa marraine.

Dame Oriabel, après avoir entendu et compris la lecture de ces textes sacrés, désirez-vous recevoir le sacrement du baptême et ainsi entrer dans la communauté Aristotélicienne ?
...

Se tournant ensuite vers Dame Galaëlle, la Marraine.

Et vous Dame Galaelle, acceptez-vous d’aider, de soutenir, et d’orienter Oriable dans sa vie de tous les jours et dans la foi ? Etes-vous consciente de la responsabilité qui est la vôtre et acceptez-vous de l'assumer ?


...

Nane94140 a écrit:
Incroyable comment je peux courir dans tous les sens depuis que je suis a Albi moi !

Cette idée lui trotte dans la tête pendant que ses gambettes, elles, tricotent autant qu'elle peuvent.


Pff voila en plus je suis encore en retard mais pourquoi j'ai été prévenue si tard !!!

Elle arrive enfin devant l'église la coiffe de travers les cheveux au vent et y pénètre le plus discrètement possible. Elle rougit quand elle s'aperçoit que le baptême est déjà commencé.

Nane se glisse à sa place habituelle et écoute les paroles de la cérémonie. C'est toujours émouvant quand un d'entre ceux qu'on aime rejoint la grande famille d'Aristote.

Oriabel a écrit:
Leur diacre les somma de se diriger vers le fond de l'église très gentilment, tous répondirent à l'appel en silence bien qu'elle entendant ses jumeaux bavarder à voix basse sur l'exposé que venait de leur faire l'abbesse. Oriabel savait qu'ils ne tarderaient pas de demander de genre d'histoire avant d'aller au lit sous peu, cela la fit sourire.

Une porte s'ouvrit avant que Zoélie reprenne la parole, elle vit sa belle soeur entrer, essoufflée mais, également souriante. Elle lui adressa un sourire magnifique, ravie de la voir là. Elle écouta ensuite attentivement l'abbesse et répondit.

Oui, naturellement, je suis prête et surtout, je le désire !

Elle écouta ensuite Monseigneur Zoélie s'adresser à sa marraine sur le même ton velouté qu'à elle quelques instants auparavant.

Galaelle a écrit:
Gala était près de son amie. Elle admirait en silence sa façon de se comporter durant se jour important. Soudain Zoelie s'adressa a elle.


Et vous Dame Galaelle, acceptez-vous d’aider, de soutenir, et d’orienter Oriable dans sa vie de tous les jours et dans la foi ? Etes-vous consciente de la responsabilité qui est la vôtre et acceptez-vous de l'assumer ?


Il est bien évident que je serais la pour l'aider, la soutenir et l'orienter si elle en a besoin. Et j'accepte d'assumer cette merveilleuse responsabilité.

Zoelie a écrit:
Mes frères, mes soeurs,

Avant de poursuivre la cérémonie, je vous demande de réciter tous ensemble le credo, notre prière adressée au Très Haut, afin de Lui affirmer notre foy renouvelée.
Revenir en haut Aller en bas
Oriabel
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre VII :Le baptême d'Oriabel   Sam 17 Jan - 0:39

Castelreng a écrit:
Castel était ému par cette cérémonie, et c'est avec beaucoup de ferveur qu'il entonna le crédo




Nane94140 a écrit:
A voix basse, recueillie comme à son habitude elle joint sa prière à elle des autres.


Oriabel a écrit:
C'est avec une voix posée qu'elle communia sa douce voix avec celle des autres pour réciter la prière


Galaelle a écrit:
Gala se souvenait de beaucoup de prière adressé au très haut mais cette fois elle décida de peser chaque mots avant de les réciter.

Zoelie a écrit:
L'abbesse de la ville s'avança ensuite vers la future baptisée. Dans un élan d'amitié et afin de montrer la solennité de l'évènement, elle lui saisit la main et annonca :

Oriabel, ma belle, mon amie, ma soeur.
A présent, tu dois prononcer le serment du fidèle. Répètes à la suite, en pesant chaque mot de toute ton âme :

Citation :
Je reconnais en Dieu le moteur du monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde.
Je reconnais l'Eglise Aristotélicienne comme mon guide dans la connaissance de Dieu, et je jure de lui rester fidèle ainsi qu’à son autorité, seule représentante sur terre de l'Etre divin.
J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu dans la contemplation éternelle de Sa Beauté.
Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé et serviteur de Dieu tout puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Oriabel
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre VII :Le baptême d'Oriabel   Sam 17 Jan - 0:40

Oriabel a écrit:
Une fois que les choeurs de la prière se furent tus, Oriabel vit Zoélie s'avancer vers elle solonellement mais à la fois beaucoup plus amicales puisqu'elle étaient amies. Leurs mains se lièrent et la jolie blonde lui sourit chaleureusement et hocha à tête aux instructions qu'elle lui communiqua.

Donc c'est d'une voix claire, pure et assez sonore pour que tous les attendent, elle récita mélanger à la voix de Zoélie son serment.

Je reconnais en Dieu le moteur du monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde.
Je reconnais l'Eglise Aristotélicienne comme mon guide dans la connaissance de Dieu, et je jure de lui rester fidèle ainsi qu’à son autorité, seule représentante sur terre de l'Etre divin.
J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu dans la contemplation éternelle de Sa Beauté.
Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé et serviteur de Dieu tout puissant.

Zoelie a écrit:
Oriabel, à présent, mets-toi à genoux devant le Très-Haut. Baisse-toi devant moi qui le représente ici, en nos terrestres représentations, afin que je répande sur toi l'eau purificatrice.
Elle prit de l’eau bénite dans le baptistère et la versa sur la nuque et le front de la dame en prononçant les paroles nécessaires :

Oriabel, je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saints et pour l’amour du Père de l’humanité.
Te voici purifiée de toutes tes fautes passés.

Castelreng a écrit:
Jamais moment ne fut aussi beau que celui ci. Castel en était tout attendrit, ne perdant pas une miette de ce qui se déroulait sous ses yeux. Il écouta comme un chant Bel dire son serment, la regarda se mettre à genoux avec grâce pour recevoir l'eau. Zoélie dans le geste mis la parole et annonça le moment sacré. Castel le sourire aux lèvres se disait que cette fois sa douce n'était plus une enfant du péché, mais bien une enfant du Trés Haut.

Oriabel a écrit:
Oriabel s'exécuta, elle prit place à genou au sol, baissant la tête, les paumes contre le sol. La tête baisser, les yeux fermés, elle écouta Zoélie lui donner le sacrement pour lequel elle était ici aujourd'hui. Sagement, elle senti l'eau ruisseler contre sa tête et son coeur tambourinant durement dans sa poitrine.

Une fois lavée de ses antécédants péchés elle releva la tête pour regarder Zoélie, ses yeux embués de renouveau.

Zoelie a écrit:
Zoélie se tourna à nouveau vers Galaelle, la marraine. Elle avait remarqué évidemment l'arrivée d'un ami d'Oriabel et se tournant vers eux, expliqua :
A présent la marraine ou ton ami, Oriabel ou tous les deux ensemble peuvent prendre le cierge qui t'es apporté ici par mon fidèle blond, euh diacre... voici :

et te le remettre en signe de la lumière que, désormais, tu vas répandre autour de toi, en tant que fidèle fervente croyante de notre communauté religieuse.

Baronsengir a écrit:
Souriant, le diacre regarda la nouvelle fidèle albigeoise à genoux devant l'abbesse. Les enfants auraient des questions à poser, à voir leur mère ainsi. La petite famille faisait plaisir à voir, et peu à peu, le péché ne ferait plus partie de leur vie et ils pourraient vivre comme toute famille aristotélicienne.

Le diacre avait apporté un cierge allumé à l'abbesse, qu'elle présenta à Oriabel.

Fredmalkav a écrit:
Toujours à quelques pas de Bel, Fred écouta la cérémonie dans un silence religieux, se rappelant son propre baptême et celui de son épouse. Le diacre apporta un cierge, après l’invitation de l’abbesse Gala et Fred avancèrent et se saisirent du cierge, ils se retournèrent et lui tendirent le cierge, symbole de la lumière du très haut.

Revenir en haut Aller en bas
Oriabel
Admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Chapitre VII :Le baptême d'Oriabel   Sam 17 Jan - 0:42

Oriabel a écrit:
Oriabel vit l'abbesse tendre un cierge à son parrain à sa marraine que tout les deux prirent. Ils étaient si beau tous les deux, le couple parfait ce dit-elle. Ils lui tendirent, elle le prit en les remerciant silencieusement d'un hochement de tête ainsi que d'un sourire emplie de tendresse et de douceur. Elle regarda ensuite Zoélie avec ce même air, la flamme fascillant devant son visage lui donnant un hâle. Enfin, elle était allée au bout de son sacrement, le reste que question de formalité. La voilà maintenant au sein et fidèle du Très Haut.

Nane94140 a écrit:
Enfin ça y est Oria a rejoint la grande familles des enfants du Très Haut !

Nane sent une larmichette d'émotion glisser discrètement du coin de son œil.

Comme elle est jolie Oria toute illuminée de l'aura toute neuve que lui confère le baptême.

Ce moment d'intense émotion transforme chacune des personnes présente les rends plus beau

Zoelie a écrit:
Oriabel, respectes à présent les préceptes de l’Eglise, protéges-toi du péché. Ne romps jamais le serment que tu viens de prononcer car au jour de ta mort, Dieu jugera cet acte infâme et t'enverra rejoindre les damnés en Enfer.

Mais, je te fais totalement confiance et je te remets ici, devant toute l'assemblée des fidèles ici réunis, devant ton parrain et ta marraine, la médaille des fidèles aristotéliciens.




Tu pourras désormais l’arborer fièrement dans ta signature.

Vas en paix, ma soeur ! Tu es maintenant fille de la Très Sainte Eglise et membre de la communauté des croyants.
Le Très Haut puisse veiller sur toi pour le reste de tes jours !


Zoélie rédigea ensuite le certificat de baptême et lui remit en lui tapant vite fait, bien fait deux grosses bises sur chacune de ses joues


Ciboulette a écrit:
Ciboulette vint à l'église afin de prier pour les pauvres âmes d'Albi (dont elle fait partie aussi bien sûr), elle souhaitait tellement que la bonne humeur revienne dans cette belle localité...
elle s'aperçut qu'il y avait encore quelques personnes, un baptême venait d'avoir lieu elle vit même une personne tenir un joli certificat de baptême! ...et elle se dit, tiens ! j'ai bien eu la médaille à mon baptême mais je n'ai pas eu de certificat...faut-il que je le demande à notre abbesse...j'en aurai surement besoin...plus tard... on ne sait jamais... j'irai déposer ma demande au presbytère... puis elle reprit ses prières...

Galaelle a écrit:
Gala était très émue. Son amie faisait maintenant partie de la grande famille d'Aristote. Elle s'approcha vers elle pour la félicité. La pris sur son coeur et la serra fort a elle.

Félicitation ma belle. Comme il se doit en tant que marraine je voudrais te rappeler que le baptême n'est pas une fin en soit mais le début d'une nouvelle vie pour toi.

Gala laissa les autres venir l'accueillir a leur tour.

Oriabel a écrit:
Oriabel s'était relever, l'abbesse lui offrait en même temps un certificat pour l'authenticité de son baptème. Avant même qu'elle n'est pu bouger, Gala la serra très fort tout contre elle. Bel aurait voulu faire de même mais malheureusement, les deux mains prise, elle se contenta de sourire pour ensuite lui répondre.

Tu fais la plus jolie des marraines tu sais, et je ne doute pas un instant que ce soir le début....


En disant ses paroles, ses immenses yeux bleus cherchèrent non loin un homme qui avait lui même les yeux brillants, ravit de voir ce pas fait, espérant naturellement que le prochain, ils le ferait ensemble dans cette même famille d'Aristote, qu'Il serait le témoin de leur amour.

Zoelie a écrit:
L'abbesse de la ville regardait avec émotion la joie qui se lisait sur le visage de dame Oriabel.
Après la cérémonie, elle demanda aux enfants de ranger un peu et se dirigea vers le presbytère afin d'y prendre quelque repos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre VII :Le baptême d'Oriabel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre VII :Le baptême d'Oriabel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» demande de baptême pour les von Frayner
» Demande de baptême
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» [RP Saint André] Baptême de Mélisandel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Castelreng du Cougain :: Bibliothèque :: livre 1457-
Sauter vers: